Essence de la séparation

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Nous pouvons observer, dans le cadre de notre profession (et dans un élan quelque peu réductionniste), qu’il existe deux grandes catégories de séparation :

• la séparation harmonieuse, ou du moins dans les meilleures possibilités éventuelles de ce grand virage dans la vie, et

• la séparation dans la haine, la guerre et la destruction au quotidien, voire sur des années.

Sans vouloir être manichéenne à l’extrême (car la nature humaine ne l’est guère, au contraire, elle est riche de millions de couleurs intérieures), j’observe ces deux tendances pour se quitter : une version douce et une version brutale ; ou, si vous préférez, une version qui permet d’en tirer ce qu’il faut pour grandir et une qui fait tout pour détruire.

Il est important de comprendre les conséquences durables de ces deux versions opposées, afin de trouver les bons outils pour avancer un pas de plus sur le chemin de la vie. Une séparation peut permettre ce pas, comme elle peut l’en empêcher.

Dans un cabinet de psychothérapie, nous entendons en majorité la version difficile, celle qui déroule son tapis sombre sur un escalier descendant, dont les marches sont gravées de phrases comme :

- Je veux l’oublier complètement, totalement !

- J’ai perdu dix kilos cette semaine.

- Elle me traite d’égoïste, de malhonnête émotionnel.

- De toute manière, elle n’était même pas désirable.

- Il n’en vaut pas la peine, il est minable. Je ne comprends pas comment j’ai pu le supporter pendant quinze ans.

- Elle me harcelait constamment, comme si je la trompais tous les jours, ce qui est totalement faux. Elle était trop jalouse pour être supportable, elle me reprochait tout.

- Il me reproche des paroles dites il y a vingt ans !

- Il est parano, il n’a confiance en personne, il exige le divorce pour faute.

- Elle a appelé la gendarmerie! Elle a déposé une main courante pour violence verbale! Elle a appelé un avocat, un huissier, elle est complètement folle !

- J’ai deux avocats. Je voulais un divorce harmonieux, elle a refusé : donc je pars en guerre.

- J’ai reçu des lettres anonymes d’insultes sur ma débauche…

- J’ai de la haine, je suis prête à tout.

- Je voulais lui laisser beaucoup d’avantages, mais désormais je lui ai tout retiré. Elle y perdra.

- Elle me réclame une expertise psychiatrique!

- C’est un boulet. Je le hais.

- Je ne l’affronterai pas, je ferai pire que cela.

- j’avance dans le conflit avec amour, mais attention ! Elle a fait de fausses déclarations, donc je me prépare à la confrontation dans la pire version.

- Elle a raconté notre vie intime aux enfants, elle n’avait pas le droit.

- Il est complètement malade, c’est évident. Je vais tout faire pour le prouver.

- J’ai pleuré par suite de ses accusations, c’était vraiment injuste. Je vais le poursuivre pour diffamations calomnieuses.

- J’ai coupé tout contact, je refuse de répondre à quoi que ce soit.

- Je fais faire des attestations de partout, même si elle sont fausses. Tous les moyens sont bons. Il l’a voulu, je vais me battre jusqu’au bout.

Pour des conseils au sein du couple, consultez comment reconquérir son mari

.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »